Fourmycity

Conception : novembre 2007
Projet : Concours Argus 2008 « Optimiser les livraisons dans les grandes métropoles » en collaboration avec Mikaël Lenne et Yannick Garcia.

Fort d’une analogie formelle évidente avec le monde des insectes, Fourmycity a été développé autour du vocabulaire mécanique de ces animaux ; déplacement aisé, précis et rapide. Cette analogie nous a permis de traiter l’avant du véhicule comme une tête qui se doit de collecter un maximum d’information, notamment d’ordre spatial d’où le maximum de surfaces transparentes, mais aussi de transmettre celles-ci aux différents systèmes a l’aide des commandes. Un autre point important : minimiser l’encombrement tout en optimisant le volume de chargement. La mise en adéquation de l’aspect fonctionnaliste et du confort a été le leitmotiv de notre projet.
« La bionique au service du transport »

L’accès au chargement s’effectue de chaque côté de la caisse arrière. L’ouverture verticale des portes asymétriques offre de multiples possibilités de chargement quelque soit l’accessibilité du véhicule.
Un filet extensible assure le maintien des colis à la fermeture des portes durant le transport.

Son empattement réduit lui confère une maniabilité accrue et rend possible le stationnement du véhicule perpendiculairement sur une place de stationnement standard.
Petit par sa taille sans pour autant négliger son aspect fonctionnel, Fourmycity dispose de plus de 2m3 pour un volume de chargement polyvalent.

Fourmycity fonctionnement ouvertures